Cadavre exquis - Les démarches des photographes

PHOTO 01

Dimanche 05 juillet 2015, 15:18

 

Patrick Choinier

 

Par tirage au sort me voilà N°1! La question se pose, qu’elle orientation donner à cette photo N°1?

Ouvrir l’horizon à la suivante ou d’entrée de « jeu » être minimaliste?

Finalement après avoir visionné les photos prises ce 05 juillet 2015, la balance a penché vers l’ouverture en laissant un large choix de sujets à la N°2.

PHOTO 02

Des boules et des lignes

 

Magali Sansonetti

 

J'ai vu une ligne courbe avec des carrés fins disposés au-dessus.

 

J'ai gardé les lignes et rajouté du volume : des boules et des colonnes.

PHOTO 03

Bulle de rêve

 

Davide Gherdevich

  

La photo que j’ai reçue était une prise de vue de la fontaine-sculpture de Pol Bury, qui se trouve dans la cour du Palais-Royal à Paris, et est composée de dix sphères d'acier inoxydable. Quand j’ai photographie ces bulles de verre dans une vitrine d’un magasin, j’ai vu la simplicité et la fragilité ; l’exact contraire de la solidité de l’acier et le faste du Palais-Royal.

PHOTO 04

Jeu des matières

 

Florence Jallier

 

 

Pour la réalisation de ma photo, j’ai joué sur les matières et formes pour rappeler la photo précédente.

PHOTO 05

Ô vive

 

Fabrice Jejcic

 

En recevant la photo de Florence, ma première réaction était de faire une photo minimaliste, en épurant les formes circulaires et les lignes droites, tout en tenant compte des contrastes, des effets de lumière et des reflets...

 

Dans cet état d'esprit, après des montages abracadabrantesques d'objets en équilibre, j'abonnais cette démarche que je finissais par juger trop réductrice pour la suite. J'optais donc, mentalement, pour une image qui laissait plus de possibilités de réinterprétation... et, à la recherche de la photo imaginée, je parcourais Grenoble durant les soirées de vacances, c'est finalement du pont à câbles qui franchit l'Isère que me vint l'inspiration pour une proposition d'un nouveau mélange des ingrédients... la photo c’est un peu comme la cuisine on se débrouille avec les produits dont on dispose !

PHOTO 06

Pêche au trésor

 

Jérôme Médard

 

 

La photo s'est dessinée par étapes dans mon esprit. En recevant la photo de Fabrice j'ai souhaité conserver le thème de l'eau avec la même vue en plongée, le noir et blanc, et trouver une composition se rapportant aux diagonales formées par la barrière du pont de son image. Ma première idée fut de prendre une personne à contre-jour, en forme de X face à un cours d'eau. Avant de concrétiser cette idée j'ai pensé que faire un clic d'œil au cadenas de la photo précédente renforcerait le lien entre les deux images. Je me suis alors mis à la recherche d'une clef suffisamment photogénique et pouvant être prise à pleine main par mon personnage. Une telle clef ne se trouvant de nos jours que dans des plus vieux châteaux Écossais, j'ai entrepris sa fabrication artisanalement. Les premières photos prisent ne me convinrent pas suffisamment, et l'idée de pécher cette clef (probablement lancée par les amoureux de la photo Ô vive) est apparue. Après différents essais avec une épuisette, la composition finale fut faite avec la canne à pêche de mon père au bord d'un lac du village Ardéchois de Lalouvesc où je passe mes vacances d'été. Ainsi, j'espère avoir proposé une photographie capable par elle-même de faire imaginer d'autres histoires, histoires commençant par celle qu'Isabelle a racontée pour la suite du jeu.

PHOTO 07

La clé des champs ?

 

Isabelle Leblic

 

Quand j'ai vu la clé pêchée, j'ai pensé à la clé de la liberté, la clé des champs.

Quand j'ai vu ces trois chats au balcon, cherchant à passer au travers de la grille, j'ai pensé : ils regardent au loin la liberté qui les y attend et un moyen de se sauver…

 

Voilà "la clé des champs ?"

PHOTO 08

Fleurs au balcon

 

Marie-Agnès Barrère

 

j’ai gardé l’idée de la fenêtre et des trois sujets.

Mais j’ai fermé la fenêtre avec de jolis volets peints de couleur vive, comme en Espagne.

 

Et j’ai montré au balcon trois pots de fleurs très colorés.

PHOTO 09

Jardin caché

 

Marie-Claude Simeone-Senelle

 

 

À partir des lignes strictes de la façade et ses couleurs tranchées, le rêve est né d'un jardin caché, naturel, un peu fouillis et aux teintes douces

PHOTO 10

Jardin dévoilé

 

Danielle Bonardelle

 

« Jardin caché » me parvient un soir à la campagne ; il fait nuit noire et c’est un moment idéal pour organiser une petite séance de « Lightpainting » !

 

Armée de mon appareil photo sur trépied et d’une torche électrique, je me rends dans le potager et c’est ainsi que cette image « Jardin dévoilé » est née !

PHOTO 11

Le marchand du coin

 

Hicham Idabal

 

 

Après avoir reçu la photo jardin dévoilé, une photo de potager en nuit dévoilé par un jeu de lumière chaude qui réchauffe la composition. Pas évident du premier coup de trouver le fil d’Ariane qui représente une si simple mais complexe de sa richesse : Nuit, lumière terre, jardinage, potager, outils… après quelques réflexions et on passant un matin devant un magasin de légumes dans mon quartier du 20eme, j’ai vu cette composition de légumes, fruits et outils avec de belles couleurs et en plus un jeu de pub !

PHOTO 12

Le comptoir de Mathilde

 

Claire Kulaga

 

Comme un enfant devant son arbre de Noël, j’ai guetté le mail de Hicham qui allait me projeter dans une belle histoire à raconter et qui me ferait participer à une véritable correspondance photographique créative et poétique.

 

La photo reçue de Hicham représentant une échoppe de légumes m’a inspirée une autre devanture de magasin « Le Comptoir de Mathilde » situé dans le quartier de Beaubourg lors d’une promenade improvisée en soirée. Avec ce vieux tricycle, l’image répondait à merveille à la charrette colorée verte et rouge. Cependant la difficulté majeure résidait à déclencher au bon moment en évitant les piétons déambulant dans cette rue très passante.

 

PHOTO 13

Taxi

 

Paulette Roulon-Doko

 

 

J'étais à Copenhague au moment où j'ai reçu la photo de cette boutique avec devant un tricycle. Or à Copenhague, les vélos mais aussi les tricycles sont très nombreux et de toutes sortes. J'ai donc pris le tricycle pour thème et ai choisi parmi les photos que j'ai alors faites, celle qui me semblait la plus étonnante : un tricycle affichant TAXI !

PHOTO 14

Au-delà du vélo

 

Laura Albiero

 

J’ai focalisé l’attention sur un des objets en premier plan de la photo précédente - des vélos - et j’ai utilisé les rayons d’un vélo comme élément du premier plan flou, en faisant la mise au point sur une rue vide.

 

 

PHOTO 15

La fracture : entre petite couronne rouge et ville lumière

 

Corinne Brachet-Ducos

 

Contraste de nuit, entre la petite rue parisienne vue au travers des rayons d'un vélo (photo reçue) avec un cliché des autoroutes A6 à l'entrée de Paris, pris au travers du filet de protection de la passerelle piétonne qui enjambe les autoroutes. Cette vue témoigne aussi de la fracture entre la petite couronne rouge et Paris, et, la fracture d'un quartier pavillonnaire coupé par l'autoroute qui la traverse...

Vitesse, lumières figées et en mouvement, béton et graffitis, chantiers, bruit, effervescence... Et l'imposante église portugaise qui domine et veille sur les croyants et ceux qui n'y croient pas.

PHOTO 16

Rêve d’évasion

 

Carla Bozzolo

 

Un regard, d'une grille, de routes qui rejoignent la nuit une ville, un village ou qui s'en éloignent ...

 

Un nouveau regard, une nouvelle image: le rêve, suivant un cours d'eau, d'une évasion de notre ville, de notre train-train de tous les jours. La grille de protection est toujours là, comme sont là les personnes, les occupations qui nous retiennent.

PHOTO 17

Dilemne

 

Christian Chanard

 

 

Canal Saint Martin, ses barrières de protection en éventail métallique, mais aussi dans la même courbe, ses passerelles propices aux rencontres, aux hésitations, aux tractations, suspendus entre deux rives.

PHOTO 18

Promenade au parc de Sceaux

 

Maurice Liou

 

La photo du canal que Christian m’avait transmise, bien que très belle ne m’inspira pas tout d’abord. Puis la visionnant plusieurs fois ce sont les matières qui m’inspirèrent : La pierre du mur, le métal de la passerelle  et enfin l’eau du canal.

Une première tentative au cimetière de Villejuif ou les pierres (tombales) le métal des points d’eau et l’eau qu’elles déversent me semblaient toutes réunies sauf que les ombres des arbres dénudés ne si prêtèrent guère.

C’est au le parc de Sceaux que je retrouvais mes trois éléments au cours d’une promenade. celle-ci  fut choisie  parmi les cinq fontaines du bassin.

PHOTO 19

Elle vérifie la bonne installation de l'eau

 

Mourad Aouini

 

La difficulté de cet exercice "Cadavre exquis" réside dans notre capacité à lire une photo. Cette lecture consiste à recenser le plus d'éléments possibles et à comprendre la manière avec laquelle le photographe a utilisé ces différents éléments qui composent la photo.  Tout cela crée des informations abstraites d'interprétation et d'évaluation qui nous aident à comprendre le message transmis par le photographe. Le message ne s'agit pas d'un fait psychologique ou sociologique mais de quelque chose d'artistique qui est profondément humain : le "ressenti" de l'image.

J'ai cherché à reproduire le ressenti qui m'a fait vivre la photo que j'ai reçue. Il a fallu que je regarde la photo régulièrement en faisant des tris pour sélectionner des photos candidates. Aussi, j'ai essayé de faire des photos  en anticipant le résultat au moment de la prise de vue. Finalement, j'ai choisi une photo, que j'avais prise ça fait un moment, qui a quelques similitudes avec la photo que j'ai reçue.  Cela me parait bien logique de garder certains éléments tels que la statue, l'installation d'eau, le regard, etc…

Pour conclure, transmettre un ressenti est un exercice de liberté d'imagination qui consiste à respecter ce qu'on a reçu à travers une photo et essayer de le reproduire.

A c t u a l i t é s   e x p o s

Montpellier

À partir du 6 décembre à Villejuif 

Expositions récentes terminées :

Arbres

Par les membres du club

 

- 10 ans de photo

Par les membres du club

 

La Campagne dans Paris

 

- Tanzanie nature, des aminaux et des hommes

Par Marie-Agnès Barrère

 

Dernières   m i s e s   à   j o u r

Le 18 décembre 2018

- Expo Soweto par Claire Kulaga

- Remise prix Reflets, miroirs

- Expo Montpellier

- Agenda

 

Et récemment

- Ajout de 2 photos Resto

- Ajout de 7 photos Vélo

- Ajout de 12 photos Capitales

- Ajout de 6 photos Cimetières

- Ajout de 4 photos Autoportrait

- Compte rendu réunion du 8 nov.

- Lauréats Reflets, miroirs

- Nouveau thème Salle de conf.